Les poissons sans arêtes sont des espèces qui ont peu d’arêtes.

Il existe différentes sortes de poissons sans arêtes ou du moins avec peu d’arêtes bien visibles. Il s’agit de poissons qui ne possèdent pas de petites arêtes fourchues. Il existe aussi des poissons avec des arêtes comestibles. Découvrons les poissons sans arêtes.   

Pour ceux qui n’ajoutent pas le poisson au menu uniquement en raison de la nature osseuse de ce produit, il sera utile de savoir qu’il existe un certain nombre de variétés de poissons qui n’ont pas d’arêtes ou qui sont conservés en quantité minimale par rapport aux autres espèces. 

Quel poisson a peu d’arêtes ?

Comme réponse, les poissons avec peu d’arêtes ou des arêtes très grandes et très faciles à enlever sont par exemple : les darnes de saumon, Thon, bar, Flétan, Perche de Victoria et les darnes d’espadon. 
Le thon, l’espadon, la lotte, le turbot et le saumon sont des poissons idéaux pour le barbecue. Le filet de poisson est pratiquement dépourvu d’arête, comme le sébaste, le pangasius, le colin ou le cabillaud. Les arêtes du cabillaud sont disposées en croix le long de l’arête centrale. Les produits de la pêche au four sont totalement sans arêtes. Vous pouvez faire des recettes de cuisine avec la chair ou le filet de ces poissons de pêche. 

Les poissons avec assez peu d’arêtes ou faciles à enlever sont entre autres : Anguille, Dorade, Églefin, omble chevalier, Plie, Turbot, Maquereau, Truite, truite saumonée et la sole. Une bonne recette de la sole est délicieuse. La recette de ce poisson blanc et plat est très appréciée en cuisine. 

Enlever les arêtes 

Pour pouvoir utiliser ces poissons dans les recettes et les manger, il faut enlever les arêtes avec de couteau. Passez votre main sur le milieu du côté du poisson, vers l’extrémité la plus fine, afin que les extrémités des arêtes encore présentes se relèvent. Vous pouvez maintenant retirer facilement les arêtes de la chair du poisson à l’aide d’une pince de cuisine, d’une pincette ou d’un couteau.   

Les poissons désossés, les filets comprennent la sole, le vomer, le chinchard, le doré jaune, la truite, le bar, le rouget, la dorade, le flet et le poisson des glaces. Tous ces habitants de la mer ont beaucoup moins d’arêtes que les poissons vivant dans les rivières et autres plans d’eau douce. Ces spécimens se distinguent des autres habitants aquatiques par le fait que leur squelette comprend une crête et un nombre minimal de côtes. Certains poissons n’ont pas de côtes si détestées par les cuisiniers et les gourmets. 

Existe-t-il un poisson sans arêtes ?

La réponse est non. Tous les poissons ont des arêtes, mais c’est la quantité qui les différencie. Les filets de poisson peuvent aussi en contenir. Certain type de poisson est pratiquement sans arêtes. En cas d’ingestion d’une arête de poisson, il est conseillé d’avaler et de manger un gros morceau de riz non mâché pour éviter que l’arête ne se fixe dans l’œsophage. S’il ne s’agit que d’une petite arête, il peut suffire de tousser pour aider. En revanche, s’il s’agit d’une grosse arête, ne toussez pas. Rendez l’arête plus malléable. Avalez une ou deux cuillères à soupe d’huile d’olive. Cela aide dans de nombreux cas à faire glisser l’arête. Si vous avez avalé une arête particulièrement grosse, si vous avez des douleurs persistantes et des difficultés à avaler ou si ces conseils ne vous aident pas, consultez un médecin.